Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

cftc/ La grève aux Cars du Hainaut va toucher plus de lignes ce lundi sur le réseau Arc en Ciel

Publié le par CFTC Hautmont

Les chauffeurs grévistes des Cars du Hainaut vont passer le week-end dans le campement installé depuis jeudi aux portes du dépôt.

 

Les grévistes occupent une parcelle de terrain située à l’entrée du dépôt où ils se relaient depuis jeudi, jour du lancement de la grève.LOCVDN
Les grévistes occupent une parcelle de terrain située à l’entrée du dépôt où ils se relaient depuis jeudi, jour du lancement de la grève.

La vie s’organise dans le campement de fortune aménagé aux portes de la société des Cars du Hainaut, route de Forest à Hautmont. Depuis jeudi, jour qui marque le début d’une grève lancée par la CFTC, les chauffeurs grévistes, quarante-deux sur les soixante-cinq du site, se relaient pour assurer une présence en attendant que les négociations, infructueuses jusqu’ici, reprennent. Ce qui ne saurait tarder puisque les partenaires sociaux ont rendez-vous pas plus tard que ce lundi matin, à l’inspection du travail de Maubeuge, pour essayer de trouver la porte de sortie. Rappelons que les revendications portent sur l’application du RSE, le règlement social européen, et sur l’attribution d’une prime de vingt euros pour les coupures de plus de deux heures. Les représentants du personnel estiment que durant ce laps de temps, les chauffeurs résidant loin du dépôt, à Fourmies, Sains-du-Nord ou Bousies, restent sur place et en profitent pour « bricoler gratuitement sur (leur) bus ».

Lundi, au cinquième jour du mouvement, davantage de lignes vont être touchées sur le réseau Arc en Ciel dans l’arrondissement, à l’exception du Quercitain. Logique : les effets de la grève vont se conjuguer avec les prises de repos des chauffeurs qui ont travaillé en fin de semaine et le week-end. Un week-end qui était annoncé comme normal dans le fonctionnement du réseau ce dimanche, ce qui apparaît aussi comme logique, vu que cinq lignes seulement sont en service ce jour-là.

LA VOIX DU NORD

Commenter cet article