Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réactions de la CFTC au Rapport Gallois - Compétitivité des entreprises

Publié le par CFTC Hautmont

Que feront-elles d'un accroissement des marges ?
 
La CFTC partage globalement les constats faits par Monsieur Louis Gallois dans son rapport sur la compétitivité. La reconquête industrielle est une nécessité, un vrai pacte social, une urgence.

Pour la CFTC, les faibles marges de nos entreprises sont dues au choix néfaste fait depuis des décennies de produire du bas ou du moyen de gamme, plutôt que du haut de gamme.
Cette « spécialisation » dans l'exportation de produits simples à fort coût de main-d'œuvre nous amène à être laminés par les producteurs « émergents/émergés » à faible coût de main-d'œuvre et à protection sociale limitée.

Au contraire, nous devons nous placer sur les marchés intégrants un savoir faire rare, exigeant des services particuliers en matière de design, de service après-vente, d'adaptation aux besoins des clients, de disponibilité, de durabilité, d'avance technologique...

Pour reprendre pied sur ce créneau, nos entreprises ont besoin d'investir.

Pour la CFTC, quel que soit le choix fait pour booster les investissements, celui-ci ne doit pas tuer toute velléité de croissance et affaiblir encore plus le pouvoir d'achat des salariés.

« Plus de marges » nous disent les entreprises, mais pour quoi faire ? Quelles garanties effectives apportent-elles sur l'utilisation de ces marges supplémentaires au bénéfice de l'investissement productif au service de notre pays et de nos emplois ?

Quelles garanties sont prêtes à apporter nos entreprises aux salariés et aux contribuables en cas d'inexécution des engagements de principe ?

Enfin, pour la CFTC, une partie de la solution passe par le réveil de l'Europe qui ne doit plus être la grande malade de la mondialisation, victime consentante d'une concurrence déloyale permanente.

Commenter cet article