Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Union locale CFTC Sambre Avesnois
  • Union locale CFTC Sambre Avesnois
  • : Syndicat CFTC information syndicale CFTC Maubeuge Avesnois
  • Contact

Horloge CFTC

NOMBRE DE VISITEURS

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

CFTC - HAUTMONT

8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 10:48

 Le taux d’intérêt légal est fixé à 0,38 % pour l’année 2011.

Repost 0
Published by CFTC Hautmont - dans Bon à savoir
commenter cet article
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 10:46

À compter du 1er janvier 2012, les entreprises d’au moins 10 salariés devront envoyer les attestations d’assurance chômage à Pôle emploi par voie électronique, selon des modalités qui seront fixées par arrêté, sauf impossibilité pour une cause qui leur est étrangère. L’effectif des salariés s’appréciera au 31 décembre de l’année précédant l’expiration ou la rupture du contrat de travail et, pour les établissements créés en cours d’année, à la date de leur création. À noter que l’envoi par Internet est déjà possible sur www.net-entreprises.fr.

Une précision concerne l’ensemble des entreprises : lorsqu’elles transmettent une attestation d’assurance chômage à Pôle emploi, elles doivent le faire sans délai et ce dès à présent

[C. trav., art. R. 1234-9 modifié].

Repost 0
Published by CFTC Hautmont - dans Bon à savoir
commenter cet article
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 09:05
8 mars 2011 - Journée internationale de la femme.
"La retraite au féminin … et autres inégalités"
 
 
 
Programme du colloque
09h - Accueil des Participants.
 
09h30 - Ouverture du séminaire et introduction générale de Jacques VOISIN, Président.
 
10h - Table ronde : Les femmes, grandes perdantes de la réforme des retraites ?
Avec Marie-Jo ZIMMERMANN, députée UMP, Présidente de la délégation de l’Assemblée nationale aux droits des femmes, Catherine COUTELLE, députée PS de la Vienne, Patrick POIZAT, Secrétaire confédéral en charge du dossier Retraite et Pierre CONCIALDI, économiste et chercheur IRES.
12h - Synthèse de la table-ronde par Pascale COTON, Secrétaire Générale adjointe en charge de la Protection sociale et des discriminations.

12h30 Déjeuner.

14h - Table ronde : Emploi et formation : comment corriger les inégalités entre hommes et femmes ?
Avec Anne DU QUELLENNEC , Direction juridique de la HALDE, Christèle MEILLAND, économiste et chercheur IRES, Christine SOULAS, pôle emploi Haute Normandie, Maryse BALOGE-CHAUVIN, groupe de travail/dépendance et Christine LODEWYCKX,membre du réseau FPC.

16h - Conclusion et synthèse de la table-ronde par Pascale COTON, Secrétaire Générale adjointe en charge de la Protection sociale et des discriminations.
Repost 0
Published by CFTC Hautmont - dans Actualités
commenter cet article
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 09:03
Réconcilier l'économie et le social pour un dialogue permanent.
Trente années de crise économique nous ont au moins appris une chose : méfions-nous des pays qu’on érige en modèle pour leurs vertus plus souvent supposées que réelles ! Au tournant des années 2000, politiques, économistes et chefs d’entreprise français ne voyaient que par le modèle hollandais qui réussissait si bien en matière de lutte contre le chômage. Ils déchantèrent rapidement lorsqu’ils apprirent – mais l’ignoraient-ils vraiment ? – que les Pays-Bas excluaient des chiffres du chômage certaines catégories de demandeurs d’emploi, notamment les personnes handicapées, et comptaient un taux d’emploi féminin parmi les plus faibles des pays de l’Union européenne. Plus près de nous, nos experts n’avaient d’yeux que pour les modèles irlandais et espagnol. La crise est passée par là et ces deux pays sont au bord de l’asphyxie. La véritable raison de ces échecs est à chercher dans la primauté accordée à l’économique au détriment du social. Or, l’un ne peut aller sans l’autre.
 
Aujourd’hui, c’est le modèle allemand qui est paré de toutes les vertus. L’avenir nous dira quelsort lui sera réservé, mais on peut d’ores et déjà constater que le gouvernement d’Angela Merkel a cherché, dans sa gestion de la crise, à conserver un maximum de cohésion sociale en associant les partenaires sociaux aux réflexions et aux décisions qui les concernent. On voudrait faire la même chose en France, mais force est de constater que le dialogue social est en panne. Pour le relancer, la CFTC propose depuis plusieurs années que soit créée une structure permanente du dialogue social, composée de représentants des organisations syndicales et patronales et qui aurait pour particularité d’envisager les questions économiques et sociales dans leur globalité.
 
Ainsi pourrait-on aborder le temps de travail et la compétitivité des entreprises en intégrant à la réflexion les conditions de travail, la formation, les salaires… De la même manière, on pourrait débattre de l’avenir de la protection sociale en y associant la question de son financement : ce qui n’a jamais été fait jusqu’à présent. Nous devons nous donner les moyens d’aborder, ensemble, les questions posées, même si les avis divergent. L’expertise qui en sortira constituera un tremplin pour la négociation. Il faudra, ensuite, créer un véritable partenariat avec l’État.

Il existe cependant un préalable à la réussite d’une telle organisation : que tous nous nous débarrassions de nos postures et que nous abordions la situation en vérité.
 
 
>> Consultez le communiqué de presse du 4 mars 2011, de Jacques Voisin, Président conféral : "La CFTC se réjouit de voir enfin d'autres organisations syndicales adopter sa conception du dialogue social."
 
Repost 0
Published by CFTC Hautmont - dans Positions
commenter cet article
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 12:19

Le montant forfaitaire mensuel du Revenu de solidarité active (RSA) a été revalorisé à 466,99 euros en 2011, selon un  décret paru jeudi au Journal officiel. Cette revalorisation de 1,5%, valable à compter du 1er janvier de l'année, correspond comme prévu à l'inflation attendue en 2011. Destiné aux personnes ayant peu ou pas de ressources, le RSA a remplacé depuis le 1er juin 2009 le revenu minimum d'insertion (RMI) et l'allocation parent isolé. Il apporte également un complément de revenus aux bas salaires. Quelque 1,8 million de foyers, soit plus de 3,8 millions de personnes en comptant les conjoints ou enfants, en bénéficiaient fin octobre, un chiffre en augmentation de 20% depuis son lancement, selon le dernier bilan officiel.

Repost 0
Published by CFTC Hautmont - dans Actualités
commenter cet article
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 12:13

Bienvenue dans ce nouveau numéro du journal télé de la CFTC.
Au sommaire de cette édition :
• Rencontre avec la FNSEA au Salon de l’Agriculture 2011 ;
• Audition au Sénat des partenaires sociaux : le point avec Philippe Louis, secrétaire général de la CFTC;
• Pour notre rubrique « L’actu vue par », Jean-Louis Deroussen, vice-président confédéral de la CFTC, président de la CNAF.

voir l’émission…

Repost 0
Published by CFTC Hautmont - dans Actualités
commenter cet article
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 12:09

Crainte d'une "opération blanche"


Un peu plus tôt, la Confédération Française des Travailleurs Chrétiens (CFTC) a salué mars la fin du bouclier fiscal tout en redoutant que la réforme de la fiscalité, dévoilée jeudi par le gouvernement, n'aboutisse à "une opération blanche" avec la suppression de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF).
"La réforme envisagée ne doit pas, en effet, conduire à une opération blanche dans laquelle le manque à gagner résultant de la suppression ou de l'aménagement de l'ISF serait compensé par la suppression du bouclier fiscal", déclare le président de la CFTC Jacques Voisin dans un communiqué.

Repost 0
Published by CFTC Hautmont - dans Positions
commenter cet article
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 12:05

La CFTC présentera ces nouvelles propositions pour l'accompagnement des jeunes demandeurs d'emploi

 

À la suite de la première réunion paritaire sur l'emploi des jeunes, le 8 février, la CFTC soulignait l'absence de circulaire pour appliquer la loi sur l'inscription automatique des décrocheurs scolaires à Pôle emploi. Or, dans les jours qui suivirent, une circulaire mettait en œoeuvre cette disposition.

 

Gageons que la CFTC sera aujourd'hui une nouvelle fois entendue pour ses propositions faites dans le cadre de l'accompagnement du jeune demandeur d'emploi : le CD2i formation, le cursus apprenti-entrepreneur et la cellule APEC pour l'accompagnement des jeunes en apprentissage post-bac.

 

Afin de favoriser l'accès à un emploi durable de qualité, la CFTC propose la création d'un CD2I formation pour les jeunes précaires, un contrat de travail couplé à un parcours de formation certifiante et/ou qualifiante. Ce dispositif offrirait des perspectives aux jeunes, qui faute de qualifications suffisantes, se retrouvent à exercer des métiers qui ne leur conviennent pas et qui ne leur permettent pas de sortir de la précarité. Ils pourraient ainsi acquérir une expérience professionnelle ainsi qu'un titre, un diplôme ou un certificat de qualification professionnelle (CQP). Un tel contrat permettrait une sécurisation financière et professionnelle. Pour les entreprises, ce dispositif faciliterait le recrutement de jeunes sur des postes disponibles.

 

Une étude réalisée en 2008 par les CCI montre que les anciens apprentis sont particulièrement sensibles à la notion d'entrepreneuriat (50 % envisagent de créer ou reprendre une entreprise). Pour favoriser l'insertion dans l'emploi par la reprise d'entreprise et l'apprentissage, la CFTC propose la mise en place d'un cursus apprenti-entrepreneur. Cet apprentissage repose sur un double cursus de formation, pour que le jeune acquière, comme pour un contrat d'apprentissage classique, les techniques opérationnelles du métier, mais également des compétences de gestion entrepreneuriales. Ce cursus ouvre et donne un horizon, une perspective de chef d'entreprise au parcours de l'apprentissage.

 

Dernière proposition de la CFTC : L'APEC pourrait aider les jeunes, futurs cadres, qui ont besoin, à trouver une entreprise pour un contrat d'apprentissage post-Bac.

 

La CFTC espère convaincre aujourd'hui lors de la négociation, de la faisabilité de ces propositions qui permettraient d'aider concrètement ces « décrocheurs » à s'insérer dans la vie professionnelle.

Jacques Voisin

Président Confédéral

Repost 0
Published by CFTC Hautmont - dans Positions
commenter cet article
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 12:02

F ormation professionnelle, emploi des jeunes : l'agenda social des mois à venir s'annonce chargé. C'est pour préparer au mieux ces rendez-vous importants que syndicats et patronat ont répondu à l'invitation de la commission des affaires sociales et du Président du Sénat. Tous étaient présents, à l'exception de la CGT.

Muguette Dini (UC, Rhône) au centre, et Gérard Larcher, à droite, en discussion avec les leaders syndicaux et patronaux, le 2 mars 2011 - Crédits : Photographes Sénat

Ces échanges, qualifiés de « fructueux », par le président du Sénat, Gérard Larcher, constituent une nouveauté dans la pratique du dialogue social à la française. Suite à la loi de 2007 sur la modernisation du dialogue social, le gouvernement doit consulter les partenaires sociaux lors de la préparation d'une réforme sociale : marché du travail, sécurité sociale, formation  professionnelle etc.

lire l'article...

Repost 0
Published by CFTC Hautmont - dans Actualités
commenter cet article
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 12:00

Les négociations pour renouveler la convention d'assurance chômage ont totalement buté jeudi soir sur l'exigence du Medef de voir baisser les cotisations sous conditions, jugée inacceptable par les syndicats de salariés.

"Nous étions cinq organisations syndicales à nous insurger", a résumé Marie-Françoise Leflon de la CFE-CGC, à l'issue de la troisième séance de pourparlers, réunissant aussi côté syndicats la CGT, la CFDT, FO et la CFTC.

Le patronat a pris les syndicats par surprise en demandant que soit inscrit dans le marbre de la convention le principe d'une baisse des cotisations -- pour les entreprises et les salariés -- si les comptes de l'Unedic redeviennent bénéficiaires pendant deux semestres successifs d'au moins 500 millions d'euros par semestre et ce, quel que soit le niveau de la dette totale, estimée à 11 milliards à fin 2011.

voir l'article...

Repost 0
Published by CFTC Hautmont - dans Presse
commenter cet article